Skip to content

UNE PRIÈRE POUR LE LIBAN

Seigneur du ciel et de la terre, toi qui a créé toute chose depuis le néant, daigne une nouvelle fois te pencher sur le cœur mutilé de la Méditerranée.

Voilà que le néant nous guette au moment même où renaît dans nos cœurs la soif de ta perfection.

Avec la révolution de ces jours derniers, nous goûtons de nouveau au nectar de l’unité dans la diversité. Nous respirons enfin le parfum de la perfection dans la solidarité.

En ces jours derniers, nous imitons, dans l’ivresse, l’image de ta création luxuriante qui vogue depuis le début des temps dans un équilibre admirable entre l’un et le multiple.

Dans le même temps, nos yeux qui se sont ouverts ont pris toute la mesure de notre destin fragile. Nous sommes suspendus au dessus d’un gouffre béant, secoués par des ennemis puissants.

Mais depuis que ta providence a opéré Seigneur, rien n’est plus comme avant.

Nos cœurs fracassés, se sont spontanément remis à recoller les morceaux que nous avions nous-mêmes éparpillés.

Nos âmes épuisées sont de nouveau assoiffées de vie, de simplicité et d’équité.

Nos yeux voient plus loin que les étendards partisans et les symboles religieux que nous avions érigés, ils sont désormais unanimement rivés sur les couleurs de notre drapeau.

Nous comprenons bien que notre politique citoyenne doit définitivement remplacer leur politique pestilentielle, et que notre foi en toi, l’unique, doit définitivement remplacer leur propension à nous diviser en ton nom.

Nous rentrons en nous-mêmes et nous voyons les dégâts, puis nous nous tournons vers toi pour nous aider à aller de l’avant, à retrouver une base solide, à reconstruire les conditions d’une vie saine et simple.

Une vie dans la vérité.

Toi qui ne fait aucune différence, donne nous de maintenir notre unité.

Toi qui libère le soleil dès l’aurore, libère nous des ennemis, intérieurs et extérieurs, qui nous accablent de toutes parts, et qui redoublent leurs efforts pour étouffer notre éclosion.

Seigneur mon Dieu, accorde nous de poursuivre le chemin dans la lucidité, la droiture et l’exemplarité.

Apprends nous à traiter les provocations par le respect, les insultes par la vérité, les tentations par la justice, les divisions par l’unité.

Seigneur, mon Dieu, viens dans le silence de la nuit visiter nos questionnements.

En ces temps sombres, éclaire nos doutes. Consolide nos faiblesses, afin que nous ne perdions pas le cap, le sens, et l’essence de notre combat.

Seigneur, mon Dieu, nous voyons bien la nuée de souffrances qui nous entoure. Aide nous à supporter les sacrifices utiles, ceux qui produisent des fruits pour les enfants de notre pays et à réfuter les soumissions stériles, celles qui profitent à nos dirigeants pourris.

Seigneur mon Dieu, aide nous à preserver notre unité, car nous savons désormais que la prospérité dépendra de la paix, que la paix dépendra de la justice et que la justice dépendra de notre unité.

Seigneur, mon Dieu, nous admettons maintenant que nous sommes tous tes enfants, et que par conséquent nous sommes tous des frères et des sœurs.

Alors Viens.

Viens une nouvelle fois nous visiter dans ce coin du continent, viens nous réunir dans cette région où tu t’es si souvent manifesté.

Toi qui sondes les aspirations les plus profondes de nos âmes, contemple l’ardeur de nos rêves, écoute nos prières, accepte notre supplication et viens prier à nos côtés, toi notre Père céleste.

Seigneur, mon Dieu, toi l’Orient éternel d’en haut, penche-toi sur notre orient temporel d’ici bas. Regarde les yeux de nos enfants. Considère la peine de nos mamans.

Seigneur mon Dieu, nous revenons véritablement du néant, et cette fois-ci nous en sommes pleinement conscients.

Nous te supplions donc, aide nous, renouvelle ton souffle créateur sur notre terre, fais de nous tes humbles assistants.

Afin que du néant, nous puissions, selon ta gloire, redonner la vie au Liban.

Publié dansLIBAN

Être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *